NOS ANCÊTRES...

...ne mangeaient pas toujours à leur faim, particulièrement en hiver. Aujourd’hui, nous avons le problème inverse : nous avalons trop de graisses, de sucres, de pesticides et de polluants divers. Conséquences; les maladies métaboliques comme le cholestérol, surpoids et diabète type II.

Le jeûne n’est donc pas nouveau, nous l’avons simplement oublié. Jeûner va créer les conditions essentielles pour que le corps puisse se guérir lui-même. Les toxines et kilos superflus accumulés à travers notre mauvaise alimentation, le stress, la pollution, etc., sont éliminés entre autre par le procédé scientifique autolyse ou autophagie. (Yoshinori Ohsumi, prix Nobel de médecine 2016)

Le jeûne est en usage depuis l’antiquité.

Le philosophe et mathématicien grec Pythagore (580-500 av. J.-C.) a jeûné 40 jours et exigeait de même de ses disciples. Notons qu’il a vécu 80 ans, ce qui pour l’époque était plutôt rare.

Interlude Bien-Être centre détox en Valais, Suisse.

Plutarque (45-127 ap. J.-C.) trouvait préférable de ‘mourir de faim’ une journée plutôt que de prendre un médicament.

Selon Hippocrate (460-370 av. J.-C.), le fameux ‘père de la médecine’ : ‘Si le corps n’est pas purifié, plus vous le nourrissez, plus vous lui ferez du mal'.

On trouve des indications de l’utilisation du jeûne dans le rGyud-bZhi, livre tibétain de médecine traditionnelle du Xe siècle.

DE NOS JOURS...

...le jeûne est régulièrement utilisé chez nos voisins en Russie et Allemagne - peu encore chez nous en Suisse romande. Pourtant de nombreuses preuves scientifiques existent déjà. 

POURQUOI JEÛNER ? POURQUOI FAIRE UN SÉJOUR DE JEÛNE ?

EN VOICI LES BIENFAITS

Apprenez l'art et la science du jeûne en groupe avec encadrement professionnel dédié au jeûne thérapeutique préventif. Les bienfaits d'un séjour de jeûne et randonnées sont nombreux - et validés scientifiquement. 

Voici les principaux bienfaits - cliquez pour plus d'information :

Interlude Bien-Etre collabore depuis 2017 à une série d'études scientifiques indépendantes. Nous faisons cela pour contribuer à la connaissance scientifique humaine sur le jeûne dans le but de se maintenir en bonne santé plus longtemps.

Les études s'appellent EMétaJe et certains de nos participants vont se voir proposer l'opportunité d'y participer. 

Tout a commencé en 2017 lorsque nous avons été approché par un groupe de scientifiques et médecins suisses. Ils étaient intéressés par notre programme et les effets positifs du jeûne sur les marqueurs de dysfonctionnement métaboliques humains (hypertension artérielle, cholestérol élevé...). 

CONTRE-INDICATIONS AU JEÛNE 

 

Les séjours de jeûne et détox Interlude Bien-Être sont une solution de prévention et s’adressent à des personnes majeures généralement en bonne santé. 

Les séjours sont contre-indiqués – et nous ne pouvons pas vous accueillir dans les cas suivants : 

grossesse, allaitement, traitements médicamenteux lourds, épilepsie, hyperthyroïdie non traitée, ulcères (estomac ou duodénum), diabète, insuffisance hépatique ou rénale, greffe d’organe, stimulateur cardiaque, maigreur excessive, addictions lourdes, toxicomanie, maladies dégénératives avancées (sclérose en plaque, Alzheimer...), cancer généralisé, psychoses lourdes.